Français

Diplômé du conservatoire de Venise, Pier Paolo Ciurlia a été le luthiste titulaire de la Capella Marciana de San Marco à Venise, une des plus anciennes institutions musicales au monde. Il a été directeur de choeur et chanteur de chant grégorien à l’Eglise de San Simeon Piccolo de Venise, et professeur de luth au lycée musical Marco Polo. Il réside en France depuis 2016.

Spécialiste de musique ancienne, il a enseigné le luth dans diverses écoles vénitiennes, et tient des conférences de théorie musicale auprès d’un public varié. Titulaire d’un master en musique médiévale et chant grégorien, il s’est successivement dédié à la musique byzantine à l’Istituto Ellenico di Studi Bizantini e Postbizantini de Venise, où il a approfondi ses connaissances en chant grec-orthodoxe et en oud.

Il a joué en tant que soliste et basse continue avec des directeurs de renommée internationale tels que Ton Koopman, Stefano Montanari, Attilio Cemonesi, Claudio Scimone, tout en participant à des festivals et en travaillant aux côtés d’Ensembles reconnus : il a collaboré notamment avec l‘Accademia Bizantina, Teatro la Fenice de Venise, les Ensembles Oktoechos, Cappella Marciana di Venezia. le Creator Ensemble, Musica Venezia, Il Gene Barocco, l’Ensemble Corelli.

En 2010, il fut soliste pour l’Orchestre du Théâtre de la Fenice de Venise dirigée par le Maestro Stefano Montanari. La même année, il a joué au Szymanowski Philharmonique de Cracovie pour le festival international Misteria Paschalia.

Il a réalisé différents enregistrements pour la télévision italienne et étrangère, et pour diverses maisons discographiques telle que Tactus. Le disque qu’il a enregistré avec l’Ensemble MusicaliIncanti « Fra Calli e Palazzi » a par ailleurs gagné le premier prix du concours International de musique de chambre « Gaetano Zinetti ».

Il a tenu des conférences pour l’Université Ca’ Foscari de Venise, ainsi qu’au Trinity College Connecticut à Venise concernant les méthodes d’écriture musicale du Moyen Age à l’époque baroque.

Il est l’auteur du livre Johann Hieronymus Kapsberger, nobile Alemanno, première biographie entièrement dédiée à ce compositeur, et écrit régulièrement des articles pour la revue de la Société Italienne du Luth (Il Liuto. Rivista della Societa Italiana del Liuto).

En 2015, il publie la réécriture de l’oratoire “San Nicola di Bari”  Giovanni Bononcini M.A.P. editions 2015.

Il poursuit actuellement sa carrière de concertiste en France, en plus d’une activité de chef de choeur à Dijon, et des cours de luth et de chant qu’il dispense. En 2017, plusieurs master-classes dans différents conservatoires de l’Est de la France sont prévues, ainsi que de nouveaux concerts-conférences, tous autour de la musique ancienne et du luth.